Traitement de texte, ce méconnu !

machine_ecrire Paternité Certains droits réservés par Renaud Camus

Le premier contact de beaucoup de personnes avec l’ordinateur est l’utilisation d’un traitement de texte. Il suffit de taper, comme sur une machine à écrire, et après quelques hésitations, soubresauts, le texte est imprimé. [audio:http://espace-formation.org/wp-content/uploads/2013/07/introduction3.mp3|titles=introduction3]

>>> Commentaire audio

La chose se complique lorsqu’il faut gérer un document long : l’humeur change brusquement, la colère monte lorsque le saut de page ne se fait pas au bon endroit. La machine gère le texte avec une logique très spécifique dans laquelle il faut entrer sous peine de ne jamais automatiser les documents tapés. Un clic souris doit permettre de changer la taille de la police de caractères du texte des 100 pages du rapport d’une taille 14 à une taille 12 par exemple. La numérotation doit se faire automatiquement, ainsi que les tables de matières et d’index… Le plan du document doit apparaître clairement. Pour arriver à ce type de travail, il faut en premier lieu intégrer les notions suivantes que nous verrons dans les grains mis à votre disposition dans un cours Moodle à cette adresse :

>>> http://www.jacques-cartier.fr/plateforme/moodle/course/view.php?id=34

  • la notion de paragraphe
  • la notion de style
  • la notion de document complexe (ou long)

Ce cours, mis à disposition à distance en licence Creative Commons (Paternité, Pas d’utilisation commerciale, Partage à l’identique), se propose de préciser ces notions.

A vos claviers !

Jacques Cartier
www.jacques-cartier.fr

Laisser un commentaire