Frilosité, quand tu nous tiens !

800px-Estavayer_le_Lac-par-grand-froid_bise_et_moins-10_degre_Fev-2012_DSC_0036
Estavayer le lac (canton de Fribourg – Suisse) par grand froid
Par Seb65 (Travail personnel) [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Mes missions m’amènent à rencontrer des organismes de formations divers et variés, des formatrices et formateurs de différents horizons.
Bien souvent, je perçois une frilosité à entrer dans une dynamique de formation à distance. Certes, l’idée est évoquée, étudiée, discutée. Mais le passage à l’acte est retardé, comme si on ne savait pas très bien par quel bout prendre le problème.

J’ai l’impression que les personnes focalisent beaucoup sur l’outil plateforme en se disant qu’elles ne seront pas capable de le gérer. L’organisme dispose fréquemment de la plateforme Moodle qui semble être une usine à gaz pour les futurs utilisateurs.

Je leur montre alors l’outil « étiquette » de cette plateforme qui permet de faire plein de choses dans un contexte de bureautique. En intégrant par exemple un lien vers un site, une vidéo, une image, …

Et je dédramatise aussi en indiquant que les savoirs du formateur pour un contenu présentiel se retrouvent en ligne : objectifs, pré-requis, évaluation, …

Ainsi, lors d’une formation, je pense qu’il faut rapidement mettre les personnes dans le bain, en leur donnant dans un cours Moodle par exemple le statut d’enseignant qui autorise la création et publication de contenus.

Et très vite, tout le monde se sent à l’aise, la glace est brisée, la frilosité fait place à un début d’engagement.

Jacques Cartier
www.jacques-cartier.frwww.espace-formation.euwww.espace-formation.biz

 

 

Les 5 scénarii de Compétice

image139

Introduire du distant dans la formation est souvent progressif. Il est difficile pour un formateur de passer du tout présentiel au tout distant.

Compétice (sur Educnet) propose 5 scénarii qui sont bien équilibrés :

·                    Présentiel enrichi par l’usage de supports multimédias

Les salles de cours étant équipées d’un ordinateur, d’un outil de projection et de sonorisation, les enseignants enrichissent leurs cours par la projection :

– de ressources textuelles, graphiques, audio et vidéo extraites de CD, DVD ou sites Internet ;

– d’expérimentations en direct (par exemple une expérience de chimie) ou de télé-expérimentations ;

– de simulation ou de micro-mondes ;

 

·                    Présentiel « amélioré » en amont et en aval

Tous les enseignants et les étudiants ont une boîte à lettre électronique. Avant et après le cours, l’enseignant met à la disposition des étudiants un certain nombre de ressources qu’ils peuvent atteindre à distance :

Avant :

– Syllabus du cours

– Préparation des TP et des TD : exercices, fiches méthodologiques, conseils…

– Planning de la formation

Après :

– Accès aux supports pédagogiques utilisés pendant le cours

– Accès à des dispositifs d’autoévaluation ou d’autoformation

– Echanges possibles à distance avec les enseignants et les étudiants.

 

·                    Présentiel allégé

L’essentiel de la formation se réalise en présence des enseignants. Quelques heures de cours ou de TD sont remplacées par des activités d’autoformation multimédia (ou non) qui sont planifiées par l’enseignant mais peuvent être tutorées par d’autres personnes (tuteurs, accompagnateurs d’entreprises, anciens…).

 

·                    Présentiel réduit

L’essentiel de la formation se fait en dehors de la présence de l’enseignant. Celui-ci :

– contractualise les objectifs en début de formation avec l’étudiant ;

– intervient de façon synchrone ou asynchrone, en présence ou à distance, essentiellement pour préciser ou ré-expliquer différemment des notions, animer des temps de partage et d’échanges… ;

– intervient de façon synchrone et en présence pour évaluer l’étudiant ;

– suit les étudiants en entretenant leur motivation grâce à des outils de pilotage.

 

·                    Présentiel « quasi inexistant »

C’est la formation ouverte et à distance ou à longue distance. L’essentiel de la formation se fait en dehors de la présence de l’enseignant. Celui-ci se déplace à longue distance pour aller rencontrer les étudiants sur leur terrain. Les étudiants ne se déplacent que pour l’évaluation finale. Une plate-forme permet le suivi des étudiants et offre à distance les potentialités habituelles d’un campus.

Tout est bien indiqué sur le site :

http://www.educnet.education.fr/bd/competice/superieur/competice/libre/index.php#