Les impacts du numérique en formation

arifor

Les impacts du numérique en formation

Les pratiques des organismes de formation et le développement des formations multimodales

MARDI 29 novembre 2016 – Canopé de Reims

Mon intervention est intitulée : « En tant qu’organisme de formation, comment saisir l’opportunité du numérique ?« 

Le programme : http://foad.cr-champagne-ardenne.fr/uploads/PDF/20161129_programme_journee_foad.pdf

Un ouvrage essentiel à la pratique

tony_bates-teaching_in_a_digital_age-fre

En faisant de la veille sur la Toile, je suis chaque jour à la recherche de documents parlants, accessibles, complets, libres de droit, concernant l’introduction du numérique et de la formation à distance dans les pratiques de formateurs et d’enseignants.

Je crois que le document écrit par Tony Bates « L’enseignement à l’ère numériqueDes balises pour l’enseignement et l’apprentissage » correspond à ces critères et peut être mis à disposition de tous les enseignants et formateurs intéressés par l’introduction du numérique dans leurs pratiques :

Merci au pôle de compétences foad !

image131

Les collègues du pôle de compétences foad du Ministère terminent la mise à jour du serveur de sites collaboratifs .

400 sites en fonctionnement !

Tout fonctionne parfaitement. Merci à elles et à eux pour ce travail précis et efficace.

La formation à distance est un travail collectif. Les personnes responsables des « tuyaux » font souvent un travail dans l’ombre. Les utilisateurs ne se rendent pas toujours compte de l’importance de cette activité en arrière plan. (fonctionnement 24 h sur 24, sécurité assurée, sauvegardes, réactivité en cas de souci technique, …)

Le master foad prend ses distances

image150

Nouveauté : en 2006-07 le master foad de l’université de Franche-Comté passe entièrement à distance !

 

Les modules de formation sont dispensés de septembre à fin mars .

 

A compter de cette année, tous les cours auront lieu entièrement à distance, à l’exception de deux regroupements en présentiel : 2 semaines et demi en septembre 2006 et 2 semaines en février 2007.

 

Les cours à distance sont en permanence encadrés par notre équipe enseignante, aussi bien pour les travaux de type individuel que collectif. Le stage débute début avril.

 

Pour en savoir plus : http://masterfoad.univ-fcomte.fr/masterfoad/fens.htm

 

Le programme Fodad

image137

Bienvenue sur le site de présentation du programme FODAD conduit par la Mission de la Formation (DPMA) et par l’École Supérieure de l’Éducation Nationale (DE) du Ministère de la Jeunesse, de l’Éducation, de la Recherche et de la technologie.

Adresse : http://fodad.org

FODAD est un programme qui vise à développer l’utilisation des technologies pour animer, accompagner, former, apprendre.

Des équipes nationales préparent des scénarii pédagogiques et mettent en ligne des ressources à disposition des 28 académies présentes dans le programme. Pour des formations à des préparations concours, pour des dispositifs d’adaptation à l’emploi (secrétaires de chef d’établissement, entrée dans le métier de gestionnaire et de chef d’établissement).

Une structure de sites Quickplace en réseau (voir image) constitue l’architecture technique de FODAD.

  • FODAD.ORG est le portail qui référencie l’ensemble des académies
  • FODAD-AGORA est le lieu de travail des équipes
  • FODAD-DOCUMENTS est le site de stockage des ressources
  • FODAD-ACADEMIQUE est le portail d’une académie : selon les dispositifs dans lesquels elle est investie elle dispose d’un site pour la concours SASU par exemple denommé « FODAD-SASU-nom de l’académie ». Exemple pour Besançon : http://els6.ac-toulouse.fr/fodad-sasu-besancon.

Le pôle de compétence e-learning du Ministère basé à Toulouse héberge les sites FODAD.

Le principe de servuction appliqué à la foad

Préparer une formation ouverte et à distance est un travail conséquent. Dès le lancement de la formation tout doit être prêt pour accueillir les apprenants.

Mais cette préparation tient-elle suffisamment compte du principal intéressé, l’apprenant est-il au centre du dispositif ?

Ne doit-on pas appliquer le principe de “servuction” ?

Servuction : ce néologisme, proposé par Eiglier et Langeard, est le résultat de la contraction des termes SERVice et prodUCTION. Il marque la nécessité d’envisager la production de service avec des démarches spécifiques à celles de la production de biens.

« La servuction de l’entreprise de service : c’est l’organisation systématique et cohérente de tous les éléments physiques et humains de l’interface client-entreprise nécessaires à la réalisation d’une prestation de qualité dont les caractéristiques et les niveaux de qualité ont été déterminés. »

(P. Eilgier, E. Langeard)

http://www.cyber.uhp-nancy.fr/demos/MSL-DEM/premcha/premsec.html

C. Bissey et J.L Moreau voient quatre étapes :

Catherine Bissey, Jean-Luc Moreau – TIC et NET – PUF Éducation et formation – Page 137

« Il s’agit d’impliquer le bénéficiaire du dispositif dès l’amont, afin qu’il devienne réellement coproducteur du service dont il doit bénéficier »

– ingénierie de la demande ;

– conception du dispositif ;

– mise en œuvre ;

– évaluation. »

Le tableau de la page 138 intitulé “Hypothèses d’actions pour la mise en œuvre du principe de servuction sur un dispositif de Foad” est intéressant :

Étapes constitutives de l’ingénierie d’un dispositif de FOAD

Propositions d’actions pour l’application du principe de servuction

1. Ingénierie de la demande

  • paramétrer le différentiel entre les compétences réelles et les compétences attendues
  • analyser le contexte, les contraintes et les ressources
  • formaliser les objectifs et les résultats attendus


Interviews d’un échantillon des personnes ciblées par l’action

Validation par des personnes cibles du contexte, des contraintes et des ressources

2. Conception du dispositif

  • construire un plan de masse du dispositif
  • définir les modalités d’organisation de la formation, les acteurs, les outils, les supports, les modes de communication…
  • définir les critères et les modalités de suivi et d’évaluation


Participation de personnes cibles à la conception
Groupes tests pour vérifier la pertinence des choix
Identification et intégration des résultats attendus des bénéficiaires

3. Mise en œuvre

  • conduire et assurer le suivi du dispositif de formation


Individualisation des parcours
Développement de l’interactivité et du réseau des acteurs
Accompagnement des bénéficiaires en juste à temps
Évaluations et ajustements intermédiaires

4. Évaluation

  • évaluer les résultats et mesurer les éventuels écarts par rapport au cahier des charges
  • ajuster


Évaluation de la réalisation des objectifs individuels
Utilisation des résultats de l’évaluation
Traitement individuel des écarts