Formateur en ligne, se former ?

projet_formation1
Projet Form@tion

 

Depuis l’arrivée d’Internet, on ne compte plus les propos sur le zinc, articles, rapports, ouvrages qui traitent de l’intégration des Tice dans l’activité enseignante du formateur d’adultes par exemple, mais aussi de l’enseignant lambda, quelque soit le public élève et étudiant concerné.

Entre les « ayatollahs du numérique », c’est-à-dire des personnes qui sont inconditionnelles de l’utilisation des Tice et, à l’opposé, les opposants catégoriques, de multiples taxonomies ont été produites allant du noyau dur des convaincus, au noyau dur de ceux qui ne seront jamais convaincus, en passant par un « ventre mou » dont on ne connaît pas trop la motivation. (1) (On peut aussi se reporter aux travaux de Viviane Glikman)

On pourrait resté campé sur des positions confortées par des études sérieuses quant à l’utilisation ou la non utilisation des Tice, c’est une attitude. Mais il y a aussi une démarche plus positive qui consiste à creuser le problème comme l’a fait l’équipe de Louise Sauvé au-travers du projet « Form@tion » : http://www.savie.qc.ca/CampusVirtuel/AccueilFormation.html.

Au début du sommaire (page 7), on peut lire ce qui suit :

« Un constat s’impose de plus en plus en matière de formation en milieu de travail : les approches standard appliquées ne sont pas adaptées aux besoins individuels et à la société de la connaissance dans son ensemble. Aller au-delà d’une offre uniforme et de masse implique une « personnalisation » de l’apprentissage. Qu’entendons-nous par personnalisation de l’apprentissage ? C’est la prise en compte de la diversité des apprenants (caractéristiques d’apprentissage) pour ajuster leur apprentissage au plus près de leurs besoins (compétences actuelles et désirées), en leur offrant des parcours en ligne adaptés (synchrones, asynchrones, mixte) et en optimisant les situations d’apprentissage (diversification des méthodes d’apprentissage) en fonction des exigences liées à leur milieu de travail (adapté à leurs contraintes de temps, à leur contexte de travail et d’intervention, etc.) et aux compétences de chacun. »

Le projet mené sort des sentiers battus et permet une vision beaucoup plus ouverte et raisonnée des choses. Les formations standards, de masse, sans personnalisation ont montré leur relative efficience. Elles ont été, souvent, techniques (et technophiles), laissant le pédagogique à la traîne et les technophobes rivés à leurs positions.

Il faudrait s’orienter vers des dispositifs différents. Pour cela, le travail de l’équipe de Louise Sauvé est d’un grand apport pour les personnes impliquées dans leur mise en place.

 (1) Guillain,P, (2003),« Entre mythe et réalité, comment évolue la société éducative à l’aune des nouvelles technologies de l’information et de la communication », Thèse Université de Lille.
Lien : http://www.univ-lille1.fr/bustl-grisemine/pdf/extheses/50376-2003-9-10.pdf

Diplôme CADIF : Conception et Animation de Dispositifs Foad

logo_adel logo_univ1

L’association ADEL-FC (Association pour le Développement du E-learning en Franche-Comté) a mis en place ce diplôme avec l’Université de Franche-Comté. Cette formation ouvrira en septembre prochain.

Site : http://www.adel-fc.org/

Site du CADIF : http://www.adel-fc.org/ducadif/

Équipe pédagogique : http://www.adel-fc.org/ducadif/index.php?option=com_content&view=article&id=2&Itemid=3

La formation Inti cette année

image114

– Logos des différents organismes –

Cette année la formation « Inti » élargit son champ d’action en intégrant le dispositif européen « Learn-Nett » avec les Universités suivantes :

– Université catholique de Louvain, Institut de pédagogie universitaire et des multimédias
– Université de Liège, Service de technologie de l’éducation
– Université de Mons-Hainaut, Unité de technologie de l’éducation
– Université Louis Pasteur Strasbourg, Sciences de l’éducation
– Université de Fribourg, Centre de Didactique Universitaire
– Université de Genève, Service TECFA (Technologies pour la formation et l’apprentissage)
– Université de Franche-Comté, Division de la Formation du Rectorat de Besançon

Quelques étudiants de
Kinshasa devraient également se joindre à nous ainsi que l’Université de Haute Alsace.
Ces Universités préparent des étudiants à devenir enseignants et/ou forment des enseignants en postes qui suivent une formation qualifiante (licence, maîtrise, master en sciences de l’éducation par exemple.)
Une centaine d’apprenants participeront ainsi au dispositif qui débutera fin janvier 2007.

Cette formation se déroulera entièrement en ligne. Chaque groupe de 4 apprenants aura à produire une séquence pédagogique incluant les Tice. Une présentation globale des productions sera faite en visioconférence le 22 mai 2007.
Les tuteurs se réuniront en réunion virtuelle une fois par mois pour coordonner leurs travaux.
Nous souhaitons former des collègues à l’utilisation des Tice en classe avec l’objectif d’atteindre des compétences C2i niveau 2. Vingt cinq collègues enseignants en poste se sont inscrits à cette formation au PAF (Plan Académique de Formation) 2006-2007.
Parmi ces collègues certaines et certains pourront ensuite encadrer ce type de formation comme tuteurs et créer une dynamique dans leurs établissements, notamment en ce qui concerne l’animation d’activités pédagogiques de l’
Environnement Numérique de Travail et le dispositif « Enseigner pour le futur
« .

 

Salon Educatice : le projet

image116

Notre Académie participe au projet « Enseigner pour le futur – Parcours de formation en ligne« .

Vous trouverez des informations utiles sur le site http://www.educatice.com/ à l’occasion du Salon professionnel des usages et applications des Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement.

Du mercredi 15 au vendredi 17 novembre 2006 – Paris-Expo, Porte de Versailles

Lu sur le site :

« Des parcours de formation en ligne pour accompagner l’essor de l’usage des TICE en classe et développer avec les enseignants des habitudes de travail collaboratif.

A l’occasion d’Educatice et pour permettre au public de découvrir ce projet, deux ateliers seront proposés :

Le premier offrira la découverte « d’Enseigner pour le futur – Parcours de formation en ligne« , le second celle d’un parcours de Géographie portant sur « L’utilisation du Mind Mapping dans l’organisation d’un voyage de classe« .

Nous vous invitons à compléter votre inscription au salon Educatice en participant à l’un de ces deux ateliers d’une heure qui se dérouleront durant les trois jours entre 10h30 et 17h30.

A la suite d’une étude de faisabilité conduite par le Ministère de l’éducation nationale et les académies fin 2005, le projet « Enseigner pour le futur – Parcours de formation en ligne » est entré dans sa phase d’élaboration.

Des représentants de 10 académies* volontaires sont associés à la structure support (CNED), à des experts des TICE et de la formation d’enseignants, et de la société Intel, pour mettre en œuvre l’ingénierie pédagogique, administrative et technique.

Le projet a pour but la conception et la mise en oeuvre d’un dispositif de formation-action destinés aux enseignants en poste. Sous la responsabilité des académies, les enseignants auront accès à une offre de formation sur les thèmes de l’intégration des TICE dans leurs pratiques professionnelles en classe. Il vise aussi à développer des habitudes de travail collaboratif dans une perspective de développement professionnel en « continu ».

Ce projet, mené en partenariat avec la société Intel, s’inspire du projet existant en Allemagne depuis trois ans.

« Enseigner pour le futur – Parcours de formation » en ligne offre une approche constructiviste de développement des compétences, dont certaines relèvent du C2i2e (1), à travers des « parcours de formation » basés sur la production collaborative de séquences ou d’activités pédagogiques s’appuyant sur des ressources. Cette approche est mise en oeuvre sur une plateforme nationale de travail à distance offrant les outils et ressources nécessaires.

Dans le paysage de la formation continue des enseignants, ce dispositif est, dans sa conception, innovant à plusieurs titres : articulation d’une dimension nationale avec les dimensions académiques habituelles, intégration réciproque de la formation et de la pratique professionnelle, mise à distance articulée au travail en présentiel, travail collaboratif et en équipe, place des ressources, évaluation intégrée.

Contact :
Ministère de l’éducation nationale : Annie Le Gouriérès et Claude Bertrand
Contact Intel : François Ledoux

* Besançon, Clermont-Ferrand, Corse, Créteil, Grenoble, Lille, Martinique, Nancy-Metz, Strasbourg, et Toulouse »

1. Certificat informatique et internet : visualiser le référentiel C2i 2e

 

La formation Soffia en cours de conception

image121

Nous sommes en train de préparer une formation de formateurs à la distance appelée SOFFIA (Système Ouvert de Formation de Formateurs Inter Académique) avec des collègues des Dafco de Poitiers et de Besançon.

Cette formation dure 70 heures réparties sur 28 heures en présence (4 jours) et 42 heures à distance. Elle regroupe 28 formateurs et est organisée autour de 5 modules :

1. Formation ouverte et à distance : concepts, définitions et ingénierie

2. Utiliser un espace de travail collaboratif

3. Conduire un projet en formation ouverte et à distance

4. Concevoir et mettre en oeuvre un parcours individualisé et des outils d’autoformation accessibles à distance

5. Rôle du centre de ressources dans un dispositif de formation individualisée ouverte et à distance.


Nous utilisons
un environnement d’apprentissage virtuel basé sur 3 outils différents en fonction des besoins de cette formation :

– la plateforme« e-cafoc » (plate-forme élaborée par la Dafco de Besançon) qui servira de lieu de ressources, de communication, de suivi et de productions personnelles ;

– le collecticiel « QuickPlace« , hébergé par le pôle de compétences foad du Ministère à Toulouse, sera utilisé pour les activités collectives (travail coopératif et travail collaboratif) ;

– la plateforme « Centra » hébergée par le pôle de compétences foad du Ministère à Toulouse pour les échanges synchrones (audioconférence).


>>> Planning de la formation <<<

Pour les concepteurs il s’agit de préparer un mélange « savant » d’activités qui vont concourir à la qualité des apprentissages en utilisant les spécificités des 3 lieux virtuels avec pertinence.

Il y a encore « du clic sur la planche » pour être prêt fin septembre ! Nous vous donnerons des nouvelles.

Evaluation de la formation

image129

Une personne en emploi vie scolaire témoigne.

Comme vous l’avez demandé je vous envoie mes impressions sur la formation du B2i via Internet :

– Le principe est simple, clair, et facile d’accès, en plus on peut faire les exercices tranquillement, sans être connecté. C’est un plus pour ceux qui, comme moi, n’ont pas l’ADSL, car autrement la formation aurait été plus longue et les coupures intempestives du réseau auraient posé plus de problèmes.

– Personnellement j’ai pris le temps de lire les cours et de faire les exercices, j’ai d’ailleurs tout enregistré sur mon ordinateur pour pouvoir les reprendre quand je veux.

– Grâce au B2i j’ai pu améliorer mon travail auprès des enfants de l’école, pour leur permettre d’utiliser un ordinateur facilement, et aussi mais surtout j’ai pu répondre aux questions qu’ils me posaient sans problèmes majeurs.

– J’aide aussi les instituteurs dans l’utilisation de l’ordinateur, et je réponds aussi à leurs questions, et ce n’est pas toujours facile.

– J’ai appris aussi des tas de choses pour faciliter le travail administratif de l’école, car les documents demandés par l’administration et les parents d’élèves ne sont pas toujours faciles à réaliser, ils doivent être très avancés et spécifiques pour l’administration et très clairs pour les parents.

– Il y a pourtant quelque chose de négatif dans cette formation à mon goût : les modules sur ACCESS sont trop courts, et ne sont pas très faciles à utiliser, c’est vraiment dommage car c’est le seul point que j’aurais aimé approfondir, mais je vais continuer à apprendre pour l’utiliser facilement.

– En ce qui concerne POWER POINT, la formation est très simple et très agréable, je n’avais jamais utilisé ce logiciel, maintenant je l’utilise régulièrement, pour le travail et pour amuser mes enfants.

– Je suis vraiment très heureuse d’avoir pu suivre cette formation, car en tant que EVS (Emploi Vie Scolaire) je croyais ne pas y avoir droit, alors un grand merci à vous pour m’avoir permis de la suivre, elle m’est vraiment utile dans mon travail.

En conclusion, j’ai vraiment aimé suivre cette formation via Internet car j’habite dans un petit village et ce n’est pas toujours facile de se déplacer pour suivre une formation surtout quand on travaille. De plus les organismes de ma région ne proposent que des formations sur WINDOWS, WORD, ou EXCEL, ce qui limite les choix.

Si d’autres formations sont disponibles sur votre site à la rentrée tenez-moi au courant, car je suis partante pour apprendre d’autres choses, ou pour approfondir mes acquis, dans le cadre de mon travail, cela va de soit.

Merci encore pour la confiance et l’aide que vous m’avez accordées tout au long de cette formation.

Dans l’attente de votre réponse, recevez, …

Information ou formation

Dans l’acronyme foad le « f » représente le mot « formation« . Une circulaire de la DGEFP (Délégation Générale à l’Emploi et à la Formation Professionnelle) indique clairement que sans un accompagnement des apprenants on ne peut qualifier un dispositif de formation.

Extrait de la circulaire :

«Les modalités d’assistance pédagogique et d’encadrement constitueront un élément central d’appréciation de la réalité de la formation. Il en est de même des moyens mis en oeuvre pour évaluer et valider les formations.

Ainsi la simple cession ou mise à disposition de supports (manuels, logiciels, matériels) à finalité pédagogique n’a pas la nature d’une action de formation professionnelle et doit être analysée, selon les circonstances, comme une livraison de prestation de service ou de biens.»

Téléchargement : Circulaire DGEFP N° 2002/22 du 20 juillet 2001