Pandémie et foad

grippe

Des consignes sont données aux établissements scolaires pour maintenir un lien pédagogique dans le cas d’une pandémie grippale.

Le texte officiel du ministère pour ce plan de prévention : http://www.education.gouv.fr/cid23214/menn0800945c.html

Extrait du paragraphe I.7.2 Continuité pédagogique dans l’enseignement scolaire :

« […] il conviendra que les établissements organisent des permanences pédagogiques renforcées. Ce jour là, comme les autres jours de la semaine, la communication avec les élèves se fera par téléphone ou par internet, notamment en utilisant les espaces numériques de travail, lorsqu’ils existent. (mis en gras par mes soins) On veillera à ce que les élèves puissent échanger avec un professeur de chaque discipline afin d’obtenir, s’il en exprime le besoin, des éclaircissements sur les émissions diffusées, des conseils pour mener des travaux personnels complémentaires, des recommandations pour l’audition des émissions à venir… Le maintien de ce lien entre élèves et enseignants d’un même établissement est indispensable à l’efficacité du plan local de continuité. »

Certains établissements ont déjà installé des sites en ligne pour maintenir le contact avec les élèves en plus du plan qui sera mis en place avec le CNDP (Centre National de Documentation Pédagogique) et le CNED (Centre National d’Enseignement à Distance).

L’Inspecteur d’Académie du Tarn a fait parvenir une circulaire aux établissements qui contient ce paragraphe :

« Ainsi que je vous l’ai déjà indiqué, le lien pédagogique entre les élèves et les enseignants sera maintenu par une organisation au niveau national.

Des émissions de nature pédagogique devraient être diffusées par le ministère de l’éducation nationale au moyen de voies hertziennes. Un projet de convention est actuellement à l’étude avec les grandes chaînes publiques de radio et de télévision.

Ces émissions proviendraient pour l’essentiel des fonds des grands opérateurs comme le CNDP et le CNED.

A votre niveau, il vous est recommandé de rechercher des actions qui complèteraient l’offre nationale en prenant appui sur des réseaux existants (internet, téléphone…), pour favoriser le maintien d’échanges entre les professeurs et les élèves. (mis en gras par mes soins)

Ce lien pédagogique aura pour but de maintenir le goût des études, d’assurer une forme d’entretien scolaire et d’éviter l’ennui aux élèves. Cette offre ne saurait être considérée comme une poursuite des programmes scolaires et ne pourra être prise en compte dans la suite de scolarité des élèves. »

Cette situation d’urgence médicale pousse à se poser la question du lien pédagogique entretenu avec les élèves. L’arrivée de l’ENT (Environnement Numérique de Travail) va créer un lien permanent entre les personnes de la communauté éducative. Donnons quelques exemples : l’élève aura accès à ses travaux, le professeur pourra déposer ses préparations et remplir le cahier de textes de la classe depuis son domicile, les parents auront accès aux informations concernant la scolarité de leurs enfants.

On va ainsi introduire de la formation à distance « sans le savoir », sans connaître même l’acronyme « foad ». Le distant sera présent dans les usages.

C‘est peut-être l’avenir de la formation à distance que de perdre son nom !

Laisser un commentaire