Diaporama et pratiques pédagogiques

image026

Le diaporama est devenu aujourd’hui le vecteur de la transmission d’informations. Dans toute réunion, toute conférence, les diapositives défilent.

En formation en présence aussi, cet outil est présent mais parfois trop présent. Le formateur peut avoir tendance à se « reposer » sur ces diapositives, se cantonner ainsi à une pédagogie très frontale ne laissant que peu de place à l’apprenant. Les travaux dirigés sont remis aux calendes grecques. J’ai le souvenir d’une présentation de ce type durant laquelle il a fallu ingurgiter une centaine de diapositives. Chacune délivrait un nombre d’informations important. Qui pouvait être capable d’assimiler tous ces savoirs en quelques minutes ?

En formation ouverte et à distance le diaporama est également souvent utilisé. On peut retrouver les mêmes travers que ceux mentionnés dans le paragraphe précédent. Notamment durant une classe virtuelle : présenter un diaporama à vingt personnes réparties sur cinq continents sans interaction avec les apprenants.

Est-ce à dire que le diaporama n’est utilisé que de cette façon ? Certes non. Beaucoup de scénarii sont possibles et largement mis en action par les formateurs.

  • le diaporama introductif d’une activité apprenant
  • le diaporama support de l’activité : il est mis à disposition de l’apprenant comme document canevas à compléter
  • le diaporama comme document à produire par l’apprenant (ou groupe d’apprenants)

Beaucoup d’outils sont à disposition d’un formateur, d’un enseignant en général. Mais l’outil reste l’outil. L’utilisation pédagogique qui en est faite reste du ressort du pédagogue …

Remarque : un billet sur notre blogue « Réussir un diaporama  » 

Laisser un commentaire