Conte pour un formateur occasionnel – Scène 26

travail_ordi

Source en CC0 : https://pixabay.com/fr/dactylographie-travail-690856/

Sous-titre : « Formation entièrement à distance, vue de l’esprit ? »

Bonjour à Vous,

Je souhaite vous faire part d’une réflexion à propos du montage d’une formation entièrement à distance concernant l’utilisation du traitement de texte.

Document à télécharger : traitement_texte_ce_meconnu.pdf (en Copyright)

Préambule

J’observe dans mes animations pédagogiques, en France et ailleurs, que la quasi-totalité des personnes utilise le traitement de texte comme une machine à écrire.

Presque personne n’utilise les automatismes propres à ce logiciel qui « traite de l’information ». Combien ai-je rencontré de jeunes doctorants ou docteurs qui ont tapé leur thèse « à la main » sans que, par exemple, la table des matières ne se génère automatiquement !

Au lieu que le mémoire ou la thèse soit un moment privilégié de la fin d’un cursus d’études, que la rédaction du rapport d’activité soit un moment d’expertise pour la (le) secrétaire dans une entreprise, cette époque se transforme parfois en véritable calvaire.

Principe de la modalité ouverte et à distance

Le stage en salle (15 personnes, 15 ordinateurs, un formateur volontaire mais un peu dépassé par les demandes d’aide) ne semble pas répondre aux besoins. Je pense qu’il faut individualiser, travailler sur les documents de la personne en l’accompagnant au plus près.

Le tout distance est ainsi la modalité qui semble la plus pertinente :

– Ouverture permanente au dispositif ;

– Choix d’un quota d’heures d’accompagnement modulable en fonction des besoins ;

– Individualisation du parcours, travail sur les documents gérés par la personne au quotidien ;

– Pas de déplacement ni d’hébergement ;

– Clientèle non limitée à un territoire géographique réduit. (Public francophone ou non)

On peut imaginer écrire le parcours en anglais (ou autres langues) pour augmenter le nombre possible de personnes intéressées.

Réflexion sur le rôle du formateur accompagnateur

– Il met à disposition des contenus qu’il a conçus et qui sont les éléments théoriques fondamentaux ;

Ces ressources restent sa propriété ou sont cédées à l’organisme de formation qui les place sur sa plateforme.

– Il accompagne chaque apprenant (avec ses outils de communication et/ou ceux de l’organisme de formation) sur une durée déterminée et sur la base d’un quota d’heures acheté à l’organisme de formation.

L’organisme finance uniquement l’accompagnement du formateur, s’occupe de la gestion des inscriptions et des aspects financiers.

Exemple de formation possible

J’ai produit un parcours sur Word que je vous place en lien dans lequel la vidéo prend une grande place pour aider l’apprenant à comprendre les notions essentielles.

Ce parcours est sous CopyRight.

Remarque : je suis en train de finaliser un parcours du même type « Document long et complexe avec Word » et un autre d’initiation à Excel.

Je reste à votre disposition pour évoquer la mise en place éventuelle par vos services, votre centre de formation, votre université, votre école, …, d’un parcours de ce type.

Bien à Vous,

À suivre !

Jacques Cartier – www.jacques-cartier.frwww.espace-formation.eu

Laisser un commentaire