Écrits en ligne

clavier
Image en CC Paternité sur Pixabay

Bonjour à Vous,

Chroniqueur blogueur pour lewebpedagogique.com, je vous indique le lien vers mon dernier article concernant « La solitude du pédagogue » :

Lien : http://lewebpedagogique.com/2018/01/12/solitude-du-pedagogue/

Lien vers tous mes billets chez ce prestataire : http://lewebpedagogique.com/?s=www.jacques-cartier.fr

Et un lien vers mon ouvrage numérique  » Itinéraire numérique d’un formateur d’adultes » (en Creative Commons) revu et corrigé ces jours-ci :

Lien : http://jacques-cartier.fr/itineraires/itineraire_numerique_formateur_adultes.pdf

Bien à Vous,

Jacques Cartier – www.jacques-cartier.frwww.espace-formation.eu

Utiliser des ressources en toute légalité, quid ?

creative-commons-783531_960_720
Image en CC0 sur Pixabay

Bonjour à Vous,

J’anime cette année une formation de quinze enseignants et formateurs quasiment entièrement à distance qui concerne le Certificat Informatique et Internet de niveau 2 enseignant formateur. (C2i2e)

Romain prépare ce certificat. Le thème que nous étudions en ce moment concerne les ressources utilisées pour la préparation de nos cours. (Textes ,images ,sons, vidéos, ouvrages, …)

Il met à notre disposition une vidéo qu’il vient de déposer sur YouTube à propos de ce thème :

« Utiliser des ressources en toute légalité, quid ? »

Voici le lien : https://youtu.be/SbVramRnghw

Cette vidéo est en licence Creative Commons Paternité.

Belle idée de traiter ce thème en s’enregistrant sous forme d’une vidéo !

Merci à Romain pour cette mise à disposition.

Bien à Vous,

Jacques Cartier – www.jacques-cartier.frwww.espace-formation.eu

Les impacts du numérique en formation

arifor

Les impacts du numérique en formation

Les pratiques des organismes de formation et le développement des formations multimodales

MARDI 29 novembre 2016 – Canopé de Reims

Mon intervention est intitulée : « En tant qu’organisme de formation, comment saisir l’opportunité du numérique ?« 

Le programme : http://foad.cr-champagne-ardenne.fr/uploads/PDF/20161129_programme_journee_foad.pdf

Utiliser des ressources en toute légalité, réalité ou chimère ?

old-books-1237619_960_720
Image sur Pixabay

Bonjour à Vous,

Un parcours de formation que l’on écrit et que l’on dépose en ligne sous forme de site web ou sur une plateforme de formation a « une durée de vie limitée » du fait de l’évolution continue de la toile.

C’est pour cette raison que je viens de mettre à jour un parcours que j’ai écrit concernant l’usage des ressources (textes, images, sons, vidéos) en toute légalité.

J’ai ressenti la nécessité d’écrire ce document car, dans mon quotidien de formateur et d’expert, je suis confronté au fait que de nombreuses personnes (formatrices, formateurs, enseignantes, enseignants) ne se préoccupent pas beaucoup du droit d’utilisation des ressources utilisées dans leurs cours.

Vous trouverez cette production à cette adresse : http://jacques-cartier.fr/utiliser_ressources_leg…/parcours/

Une version « allégée » se trouve à cette adresse : http://jacques-cartier.fr/utiliser_ressources_legalite/parcours_allege/

Elle est en licence Creative Commons !
Licence : https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/

Bien à Vous,

Jacques Cartier

www.jacques-cartier.frwww.espace-formation.eu

Liberté, j’écris ton nom !

oiseaux_cage

Image en CC0 sur Pixabay

Le formateur, l’enseignant sont des professionnels très jaloux de leur liberté pédagogique. Ils sont comparés parfois à des professions libérales alors qu’ils n’en ont ni le statut ni le salaire.

Dans l’activité professionnelle touchant au numérique, cette liberté peut être écornée par le fait de l’utilisation d’outils imposés par l’organisme de formation. (plateforme par exemple)

Quand je suis arrivé en 2010 dans mon université, on m’a fourni une adresse de courriel en univ-fcomte.fr et on m’a indiqué que les cours se situaient sur une plateforme Moodle à cette adresse : www.moodle.univ-fcomte.fr. Il est aisé de comprendre qu’une institution, un organisme de formation se dotent d’espaces en ligne sur lesquels les intervenants sont tenus d’exercer leurs activités d’enseignement et de formation.

Le formateur et l’enseignant peuvent néanmoins cultiver une identité numérique indépendante. ils vont peut-être changer d’employeur, muter d’un poste à un autre, se mettre à leur compte, …

Aussi, pour quelques euros par mois, est-il aisé de se doter de son propre espace numérique de travail en s’offrant les services d’un prestataire en ligne. Pour la somme de deux euros mensuels, je dispose d’un nom de domaine, d’une plateforme Moodle et d’un blogue WordPress :

Ces deux espaces sont mes outils du quotidien, comme un cahier Clairefontaine 48 pages à reliure piquée, 2 rabats,  couverture polypro, dimension 17*22 !

Devant la montée de la modalité hybride de la formation, cette identité numérique construite et personnelle semble être l’apanage privilégié du formateur et de l’enseignant lambdas.

Jacques Cartier

www.jacques-cartier.frwww.espace-formation.euwww.espace-formation.bizwww.espace-formation.org

Rem : espace-formation.eu cible sur un Moodle 1.9, espace-formation.biz sur un Moodle 2.8.

Un parcours de formation dans sa valise !

Le logiciel Exelearning ouvert dans Firefox

Le formateur que je suis est nomade. Les lieux d’interventions passent par l’Algérie, le Canada et des régions françaises.

Si l’organisme qui m’emploie dispose d’une plateforme de formation, il va me demander de placer mes contenus sur cet espace. Vous imaginez devoir à chaque fois déposer l’ensemble de vos travaux sur un nouvel espace qui admet tel ou tel type de fichiers ! Vous n’avez pas fini !

Mais si vous écrivez vos parcours avec un logiciel auteur qui vous permet d’exporter le fichier dans un format un peu passe-partout, alors vous allez respirer !

Je m’explique :

J’utilise le logiciel auteur (logiciel libre) Exelearning. Vous pouvez le télécharger à cette adresse : www.exelearning.net.

Des outils pédagogiques sont intégrés au logiciel, ce qui vous permet d’être autonome sans aller chercher par exemple un outil spécifique pour créer des quiz car il est déjà intégré à « Exe« . Les utilisateurs finissent pas dire « Exe », ça fait pro !

La manipulation d’Exe est très souple car il s’utilise comme un logiciel de bureautique. Pas besoin d’être un informaticien de haut vol pour pouvoir produire vos contenus.

Le logiciel s’exécute dans votre navigateur préféré et autorise un export au format Scorm. Ce n’est pas un gros mot, mais simplement une sorte de standard (voir sur Wikipédia pour les puristes)  qui fait que le fichier « s’installe » sur la plateforme cible (Moodle, Claroline, Dokeos, …). Le parcours ainsi déposé est directement utilisable par l’apprenant. Le son, les vidéos n’ont pas besoin des logiciels présents sur la machine de l’utilisateur, Exelearning a tout prévu.

L’export peut se faire aussi sous forme de site web. C’est très pratique si l’organisme ne dispose pas d’une plateforme. Un exemple : www.jacques-cartier.fr/formation_rethel/parcours/

Remarque : dans ce cas, un nom de domaine et un espace disque sont les bienvenus.

Je vous propose de tester un parcours que je viens de terminer pour une formation que j’animerai la semaine prochaine pour un prestataire qui dispose de la plateforme Moodle.

Je vous invite à télécharger le logiciel et je vous fournis les fichiers initiaux à cette adresse : http://jacques-cartier.fr/formation_rethel/fichiers/

J’ai pris soin d’indiquer que le parcours est sous licence Creative Commons : Creative Commons: Licence d’attribution non commercial 4.0.

Si vous souhaitez échanger avec moi sur ce thème, mon adresse de courriel est jacques.cartier@espace-formation.eu .

Bon travail !

Jacques Cartier
www.jacques-cartier.frwww.espace-formation.euwww.espace-formation.biz
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

A propos des deux diaporamas sur le droit à l’oubli

questions_google

Paternité Certains droits réservés par jaygooby

Je souhaite apporter des commentaires concernant les deux diaporamas publiés récemment sur mon blogue.

Il m’a semblé important de traiter le sujet en mettant en avant le fait que l’internaute doit avant tout « cultiver » son identité numérique. En effet, il vaut mieux prévenir que guérir. On s’aperçoit que chercher à effacer les données ou à les déréférencer n’est pas chose simple. Si l’on utilise le formulaire de Google, il faudra attendre environ deux mois pour avoir une réponse positive ou négative. S’adresser ensuite à la CNIL replongera l’internaute dans des procédures certainement longues et complexes.

Alors, avant de déposer des traces gênantes, il est préférable de s’assurer de la pertinence de ce que l’on publie. Pour cela, il faut avoir une bonne vision de l’espace Internet, de la conduite à tenir dans ses ramifications.

Néanmoins, si des traces vous concernant ont été déposées pour des internautes à votre insu, il sera nécessaire de faire « jouer » votre droit à l’oubli.

Les diaporamas proposent des pistes d’activités pédagogiques qui peuvent servir en formation et aux internautes lecteurs du blogue.

J’ai choisi une licence d’utilisation Creative Commons (Paternité, Pas d’utilisation commerciale, Partage à l’identique) dans un souci de partage pédagogique.

Bonne visualisation !

Jacques Cartier
www.espace-formation.eu

Le droit à l’oubli (version sonorisée)

Ce diaporama sonorisé évoque le thème de la persistance de l’information et du droit à l’oubli.

Il insiste particulièrement sur la notion d’identité numérique. Plus cette identité est affirmée et assumée et moins le risque de publier des documents gênants est important car la personne possède le recul nécessaire à la gestion de sa présence en ligne.

Jacques Cartier
www.espace-formation.eu

Cours en ligne – Avantages d’un logiciel auteur

definir-preparer-organiser-animer-evaluer-une-formation-hybride-par-jacques-_2014-11-04_11-16-521

Le cours en ligne « Définir, préparer, organiser, animer, évaluer une formation hybride » a été mis à jour par mes soins.

Lien : http://www.jacques-cartier.fr/formation_hybride/

Il peut servir de support (tout ou partie) pour des formations de formateurs et aussi pour la préparation au C2i2e.

Il est utilisable également en version Scorm et peut ainsi être implanté sur toute plateforme autorisant ce format.

Réalisé avec le logiciel auteur Exelearning (version 2), il peut être modifié à tout moment et exporté à nouveau sous différents formats.

L’utilisation d’un tel outil donne une grande liberté d’action au concepteur de parcours.

Jacques Cartier
www.espace-formation.eu