Penser le labyrinthe

 

600px-Labyrinthe_de_la_cathédrale_de_Reims.svg
Image dans le domaine public

« Penser le labyrinthe.

Quelle urgence peut-il y avoir aujourd’hui à évoquer un tel sujet ? Est-ce parce que ma propre vie ressemble à un labyrinthe avec ses impasses, ses retours en arrière, cette approche d’un centre jamais plus éloigné que lorsque j’ai cru l’atteindre ? C’est bien plus que cela. Tel le pèlerin immobile des couvents ou le joueur de Doom, l’homme moderne est en passe de devenir un nomade virtuel, voyageur de l’image et du simulacre, travaillant et consommant à domicile, naviguant sans guide à travers des réseaux d’information et de pouvoirs, rêvant d’appartenir à la future élite des nomades de luxe, randonneurs de tous les plaisirs, créateurs de tous les réseaux, qui, demain, dicteront leurs valeurs au reste de la planète.

Comprendre le labyrinthe deviendra bientôt essentiel à la maîtrise de la modernité. »

Jacques Attali – Chemins de sagesse, traité du labyrinthe – Fayard – page 30

Laisser un commentaire