Saisir l’opportunité de la formation digitale

saisir

Je viens de retravailler un parcours de formation que j’ai écrit avec le logiciel auteur Exelearning (www.exelearning.net).

Voici le lien : http://espace-formation.education/stage/opportunite_foad/

Bonne navigation d’apprentissages !

Jacques Cartier – www.jacques-cartier.frwww.espace-formation.euwww.espace-formation.orgwww.espace-formation.info

Remarque : mon ouvrage chez Edilivre – « Itinéraire numérique d’un formateur d’adultes ou Le Voyage d’un saltimbanque funambule » : https://youtu.be/qTTYYdt_geM

Se former à distance ?

learn
Image en CC PAternité Partage à l’identique sur https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Learn.gif

J’observe dans mes animations pédagogiques, en France et ailleurs, que la modalité de formation en présence perd du terrain au profit de la modalité hybride qui mélange distance et présence.

Il me semble opportun de se pencher également sur la problématique du tout distant comme modalité permettant à des personnes disséminées sur plusieurs continents de participer à une formation sans se déplacer.

Mais la distance n’est pas que géographique : on peut privilégier cette façon de faire car il faut être à la maison pour garder les enfants, ou alors un handicap empêche de se déplacer aisément, …

Ce type de formation vous attire. Vous souhaitez un accompagnement individualisé au plus près de vos besoins. Vous avez besoin de travailler de tout endroit connecté à Internet à des horaires qui vous conviennent. Vous avez éventuellement le souhait de travailler avec d’autres personnes sous la forme d’une communauté d’apprentissage.

Espace-formation.eu vous propose ce type de formation : document explicatif

Jacques Cartier – www.jacques-cartier.frwww.espace-formation.euwww.espace-formation.orgwww.espace-formation.info

Remarque : mon ouvrage chez Edilivre – « Itinéraire numérique d’un formateur d’adultes ou Le Voyage d’un saltimbanque funambule » : https://youtu.be/qTTYYdt_geM

Faut-il avoir peur de la formation hybride ?

noms

En ce moment, je travaille avec des personnes qui se lancent dans la modalité hybride (Présence et distance).

Cette perspective génère des questionnements, un peu de stress. L’idée, par exemple, de ne plus travailler trois jours en présentiel mais deux seulement. Pour le troisième, il faut inventer que les « choses » se passent à distance.

Ce projet vient interroger la formation car il faut introduire de la technologie. Une plateforme pour les activités à gérer en ligne, l’utilisation d’outils de communication pour correspondre avec les apprenants.

L’aspect technique inquiète certains, mais c’est peut-être plus du côté pédagogique que les interrogations sont les plus vives.

Que vais-je faire à distance ? Quelles activités de mon cours se prêteront à cette mise en ligne ? Quel type de scénarisation mettre en place ?

Vous percevez que se lancer ainsi sans filet peut mettre pas mal de monde en porte-à-faux.

Il s’agit d’un projet qui touche profondément les habitus de l’organisme de formation qui veut se lancer dans cette aventure.

Alors, une décision institutionnelle, un chef de projet, une stratégie, des formations, un rétro-planning, …

Jacques Cartier – www.jacques-cartier.frwww.espace-formation.euwww.espace-formation.orgwww.espace-formation.info

Remarque : mon ouvrage chez Edilivre – « Itinéraire numérique d’un formateur d’adultes ou Le Voyage d’un saltimbanque funambule » : https://youtu.be/qTTYYdt_geM

De l’utilisation des réseaux sociaux

social-media-2778056_1920

https://pixabay.com/fr/illustrations/les-m%C3%A9dias-sociaux-r%C3%A9seaux-sociaux-2778056/

L’expression ces temps-ci sur les réseaux sociaux permet à des mouvements sociaux d’émerger, de lancer des appels à des réunions, des manifestations, …

La facilité avec laquelle il est possible de s’exprimer est étonnante. Jamais personne n’a pu auparavant publier en quelques instants des messages à travers le monde aussi rapidement touchant un public aussi large !

Mais il y a un revers à la médaille. En effet, les dérives sont malheureusement grandement facilitées. Rassurez-vous, je ne vais pas avancer l’argument qui viserait à demander la fermeture de ces moyens de communication !

Non, je veux mettre en avant que l’utilisation de ces médias s’apprend dès le plus jeune âge à l’école, au collège, au lycée, à l’université. C’est une mission de l’école (au sens large) que d’outiller les jeunes à cette expression sur la Toile.

Enseignant de la maternelle à l’université, j’ai eu l’occasion de former mes élèves de collège au B2i élève (Brevet Informatique et Internet), mes étudiants au C2i (Certificat Informatique et Internet). Maintenant, c’est avec un public d’adultes en formation continue que cette activité perdure.

Se forger une identité numérique solide prend du temps. Des lectures, des moments d’écriture, un long cheminement personnel et social.

Jacques Cartier – www.jacques-cartier.frwww.espace-formation.euwww.espace-formation.orgwww.espace-formation.info

Remarque : mon ouvrage chez Edilivre – « Itinéraire numérique d’un formateur d’adultes ou Le Voyage d’un saltimbanque funambule » : https://youtu.be/qTTYYdt_geM

Une journée ordinaire d’un formateur !

cv

Ce matin classe virtuelle de 8 h à 9 h avec des personnes de l’île de la Réunion sur le thème de l’utilisation du traitement de texte en mode expert.

A 9 h, rendez-vous (en classe virtuelle) avec un apprenant OpenClassrooms de la région de Marseille que j’accompagne comme mentor.

A 10 h 30, cours particulier (en classe virtuelle) avec une personne de la région de Constantine en Algérie sur la thématique de la création de formations hybrides.

A 14 h, sur Skype, préparation d’un programme de formation avec une personne de Bordeaux.

Dans l’après-midi, test de la plateforme Skype Entreprise avec une apprenante de Franche-Comté.

A 18 h, sur ma classe virtuelle, début d’une formation avec des collègues enseignants d’Alger.

Vous voyez que la classe virtuelle devient un outil de plus en plus utilisé dans la pratique d’un formateur, d’un gestionnaire de projet.

L’éventail des personnes s’élargit, les frontières géographiques tombent.

Il subsiste encore parfois la barrière du débit de la connexion de la personne connectée. Mais ce souci technique se raréfie.

Branchez votre casque et votre webcam !

Si vous souhaitez vous initier à la pratique de la classe virtuelle, je peux vous proposer une formation entièrement à distance.

>>> Contactez-moi : jacques.cartier@espace-formation.eu

Jacques Cartier – www.jacques-cartier.frwww.espace-formation.euwww.espace-formation.org

Remarque : mon ouvrage chez Edilivre – « Itinéraire numérique d’un formateur d’adultes ou Le Voyage d’un saltimbanque funambule » : https://youtu.be/qTTYYdt_geM

Petite chronique : 1. Le pied à l’étrier.

pied

e commence aujourd’hui l’enregistrement de petites chroniques sous forme de courtes vidéos.

Une courte vidéo vaut mieux qu’un long discours !

 

Jacques Cartier – www.jacques-cartier.frwww.espace-formation.euwww.espace-formation.org

Remarque : mon ouvrage chez Edilivre – « Itinéraire numérique d’un formateur d’adultes ou Le Voyage d’un saltimbanque funambule » : https://youtu.be/qTTYYdt_geM

Persistance de l’information et droit à l’oubli

virtual-identity-69996_640

Image en CC0 sur https://pixabay.com/fr/identit%C3%A9-virtuelle-identit%C3%A9-num%C3%A9rique-69996/

Ce diaporama sonorisé que j’ai écrit il y a quelques années, évoque le thème de la persistance de l’information et du droit à l’oubli.

Il insiste particulièrement sur la notion d’identité numérique. Plus cette identité est affirmée et assumée et moins le risque de publier des documents gênants est important car la personne possède le recul nécessaire à la gestion de sa présence en ligne.

Lien : https://tinyurl.com/y7ggcvjs

Jacques Cartier – www.jacques-cartier.frwww.espace-formation.euwww.espace-formation.org

Remarque : mon ouvrage chez Edilivre – « Itinéraire numérique d’un formateur d’adultes ou Le Voyage d’un saltimbanque funambule » : https://youtu.be/qTTYYdt_geM